Nouvelle ambassade des USA à Londres.

Il a été annoncé, ce 03 mars que KieranTimberlake, de Philadelphie, avait gagné le concours pour la réhabilitation de l’ambassade US au Royaume-Uni.

Le défi était de proposer un concept à la fois sûr et accueillant qui transmet les valeurs fondamentales d’une démocratie: transparence, ouverture, et égalité entre autre.
Compte tenu des discours actuels et des attentes environnementales, KieranTimberlake a aussi su réaliser une installation responsable et minimisant ses dépenses/émissions.

vue depuis l'Est

Le but étant de finir ce chantier pour l’année 2017.

PARC URBAIN

La conception de l’ambassade a développé les parcs urbains.
Il y a deux axes majors Est-Ouest
, destinés aux piétons et véhicules.
L’infrastructure déjà existante est située à Londres, parallèlement à Nine Elms Lane, stratégiquement situé à mi-chemin entre les stations Vauxhall et Battersea, tout proche de la Tamise.
La nouvelle infrastructure comporte une voix piétonne et verte, qui reliera directement l’ambassade et la station la plus proche, Vauxhall.

Visible depuis le Nord de la Tamise, le parc de la nouvelle ambassade comprendra un étang, des arbres nord-américains (saule, cyprès,..).

Vert on a dit !

vue d'Embassy park

THE CHANCERY

Cubique et transparent, le batiment principal se veut fluide et inséré dans son environnement.
Selon les concepteurs KieranTimberlake, ses dimensions représentent le meilleur volume intérieur pour le minimum de dépenses énergétiques, et la meilleure exploitation de la lumière naturelle.

D’un point de vue géométrique, le cube est un symbole de stabilité, de force, et de solidité, soit un bon message visuel pour retranscrire toutes les qualités d’une démocratie.

Les jardins et le « green spirit » continuent à l’intérieur, où sont sélectionnées des variétés de plantes (américaines, toujours) selon leur signification, leur capacité à couvrir la lumière, ou la pertinence de leur utilisation.

cafétéria

INSTALLATIONS ÉNERGÉTIQUES

Le matériau choisi, un éthylène-tetrafluroethylene (ETFE) a été optimisé pour exploiter au mieux l’incidence des rayons solaires.
Des couches minces de cellules photovoltaïques, placées sur les façades verticales, interceptent les rayons solaires non désirés et les transforment en énergie électrique. 
De la même manière, le toit est recouvert de cellules photovoltaïques,  soit au total une
production de plus de 345000 kWh d’énergie.

Les double (voir triple?) vitrages emprisonnent de l’air sous pression, ce qui garanti une très bonne isolation thermique.

vue de Nine Elms Lane

Crédits

Architectes: KieranTimberlake Architecte
Architecte paysagiste: Olin
Durabilité, MPE / PF et  génie civil: ARUP
Structural Engineering and Blast: Weidlinger Associates
Design Lieu de travail: Gensler
Cost Consulting: Davis Langdon
Techniques de sécurité: Sako & Associates

Renderings: Studio AMD

Julien CORDELLE

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans projets, réels, Urbanisme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s