MASDAR, le projet fou d’Abou Dhabi.

Imaginez une vie nouvelle. Une vie, je cite, « sans émissions de carbone et sans déchets ».

Voilà l’alléchant programme présenté par MASDAR, ville nouvelle d’Abu-Dhabi (emirats arabes unis), en construction depuis février 2009. Masdar sera la première ville écologique au monde.
Les moyens mis en oeuvres sont impressionnants : tramway écologiques, énorme centrale solaire, usine de désalinisation,…
Découvrez dans la suite comment cette région prépare l’après pétrole.
le projet Masdar

le projet Masdar

1) Présentation

C’est Norman Foster, à la tête du cabinet d’archi Foster & Partners, qui est le cerveau de ce projet.

Et ce projet n’est pas des moindres, car il s’agit d’une ville entière.  Une ville complètement propre et écologique, bien qu’il faille encore, à mon sens, définir ce qu’est l’écologique.

A 30km à l’est de la capitale Abu-Dhabi, c’est en plein désert que cette cité sera construite.
Masdar pourrait accueillir 50 000 habitants et 1600 entreprises.

Masdar, en arabe, signifie La Source.

2) L’architecture

D’une vue aérienne, la ville est présentée tel un carré. Pour empecher toute pénétration de vents chauds et  de sable, Masdar sera murées de tous cotés.

On peut nettement remarquer sur cette illustration l’organisation et le réseau de la ville. Un réseau géométrique et ordonné de carrés.

Tous les bâtiments ont étés étudiés pour réduire le besoin en climatisation. Les ruelles, fraiches et étroites, sont imaginées pour produire un maximum de zones d’ombres.

Enfin, orientée de Nord-Est vers Sud-Ouest, Masdar profitera d’un équilibre ombrage / ensoleillement optimal.

3) L’écologiquement économique

Comme je l’ai dis plus haut, tout à Masdar à été pensé écolo.
Commencons par les transports :

Les systèmes autres que le vélo et la marche (qui seront privilégiés) sont prévus de tous être autonomnes et sans rejets de quelconques gazs à effet de serres.
Pour les longs trajets, c’est un tramway 100% écologique qui sera mis en place.

Pour des trajets rapides, la ville sera pourvue d’un réseau de PRT (de l’anglais Transports Rapides Personnels). Les PRT sont, plus simplement, des systèmes électriques autonomnes sur rails, ou glissants par sustentation magnétique.

Les installations vertes :

Elles ont, évidemment, étées pensées en très grand nombre.

– Premièrement, le recyclage. Une usine de désalinisation d’eau de mer équipera la ville, ainsi qu’une centrale de traitement afin de réutiliser les eaux usées (irrigation de cultures alimentaires & de bio-carburants).

– Pas de compresseurs / climatiseurs, mais de l’air frais malgré tout ! La circulation forcée d’air naturel sera mise en place, et les conditionneurs d’air sont prévus pour fonctionner via l’électricité photovoltaïque.

– La centrale solaire, initialement de 100 MégaWatts, serait capable, si besoin, de passer à 500 MégaWatts.

4) Annexes

Vidéos de présentation :


Liens :
l’article bien & bio

wikipédia
l’article futura-sciences

Publicités

2 Commentaires

Classé dans réels, Urbanisme

2 réponses à “MASDAR, le projet fou d’Abou Dhabi.

  1. Pingback: gros plan sur les éco quartiers « A Slower Blog

  2. Pingback: Norman Foster va concevoir le nouveau Campus d’Apple |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s